“J’ai commencé à danser au sein de Ligne 2 mire lorsque j’avais 11 ans. Au début je prenais des cours de danse hip-hop. Barou, mon professeur, nous enseignait la danse à travers des chorégraphies et des freestyles. Les chorégraphies nous faisaient travailler notre technique et précision des mouvements, les freestyles permettaient aux élèves de développer leur propre style de danse, leur créativité, leur univers. Barou ne nous enseignait pas que la danse. Il a voulu, dès le début avec la création de Ligne 2 Mire, partager et diffuser la culture hip-hop. Cette volonté de partage s’est traduite à travers de nombreux événements culturels entre danseurs, des rencontres, des sorties et également des voyages. Toutes les actions sont autour de la culture hip-hop, du partage et de l’échange. 

Afin de promouvoir l’échange et la culture hip-hop, Ligne 2 Mire a voulu mettre en avant un côté international. Dans la plupart des gros événements (battle, voyage, rencontre) il y a toujours des danseurs étrangers. C’est toujours plus amusant et enrichissant de pouvoir échanger différents styles de danse et cultures,  et de créer une synergie autour d’une même passion. 

Toujours dans le côté international de l’association, Ligne 2 mire m’a permis de voyager au Canada et aux États Unis en 2015. Voyage toujours autour de la danse et de sa culture. J’ai beaucoup appris en danse et humainement. La danse rompt les barrières culturelles

Aujourd’hui, 10 ans après avoir dansé au sein de Ligne 2 mire, je suis passée de l’autre côté de l’association. Je participe à l’organisation des événements, je fais partie de l’équipe organisatrice, le “staff”. Je suis présente lors des All U Win (battle internationaux) chaque octobre depuis plus de trois ans. Nous accueillons les étrangers, gérons les danseurs, l’ordre de passage, … Je suis également présente lors des spectacles, des forums, des rassemblements, des sorties et peut être même prochainement des voyages. 

Cette association promeut l’échange de génération en génération. C’est une expérience riche pour chaque membre : riche culturellement, riche personnellement et riche en développement.”